Vignette du blog

A table, c’est XVIIIème

Vignette du blog en

titre

Dégustations et événements sont impossibles en ce moment….ou presque. 

Jeudi 25 février, j’ai eu l’occasion de proposer pour un groupe de clients, une première conférence gourmande art & vin via zoom.

A TABLE, c’est XVIIIème !

Une conférence dédiée à la représentation des bouteilles sur les tableaux de banquets du XVIIIème et notamment sur la naissance et la représentation du champagne.

 

Nous avons aujourd’hui l’habitude de dresser la table, de recevoir dans la salle à manger. Pourtant cette image  banale n’est pas si ancienne. L’usage d’une pièce réservée aux repas se répand seulement au XVIIIème et la table de la salle à manger devient alors un meuble à part entière. L’invention de la salle à manger offre un nouveau décor aux artistes.

Les représentations de repas se multiplient en peinture au XVIIIème.

 

 

Le thème de la nourriture alléchante est apparu au XVIème siècle dans la peinture occidentale avec les scènes de festin, de marché ou de cuisine, ou avec la représentation des natures mortes. L’opulence et la préciosité des mets choisis offraient aux artistes l’occasion de montrer leur maîtrise technique mais aussi d’accentuer le discours métaphorique sur la vanité humaine. Ce thème de vanité disparaît au XVIIIème siècle au profit d’une exaltation des valeurs purement sensuelles – du gibier, ou des fruits et  gourmandises pâtissières. Le regard se réduit au pur plaisir, à l’enchantement visuel ou olfactif.

 

Cette présentation s’accompagne d’une dégustation de champagnes et de biscuits de Montbozon, le biscuit favori de Louis XVI et Marie-Antoinette. En attendant, le 25 février nous avons tous trinqués derrière l’écran avec une coupe de champagne ! 🥂

Lorsque la Covid nous le permettra, je redonnerai cette conférence pour d’autres groupes privés ou lors de soirées spéciales publiques.

 

 

Panier

0

Votre panier est vide.